HOUDINI

J’attends à la table et je tiens les mains d’inconnus en pleur,

Qui t’attendent pour rejoindre le groupe.

Le tambourin tintinnabule

Le médium

Vagabonde et se promène au hasard,

Sans me faire avoir

Je brise le cercle

Je veux que cet homme s’en aille tout de suite.

A l’aide d’un baiser, je passerais la clé

Et sentirais ta langue

Qui taquinerait et qui la recevrait.

Avec ta salive restée sur mes lèvres – tu touches l’eau.

Lui et moi dans la pièce

Pour prouver que tu es toi aussi avec nous

Il utilise le code que seuls toi et moi connaissons

Il n’y a aucun de ses tours

Il y a ta magie.

Je surprendrais les files qui t’observeraient

Qui espèreraient que tu manques quelque chose.

Tout le monde pense que tu n’y arriveras pas –

Mais à chaque fois tu t’échappes.

Rosabel a confiance, l’Eternité elle-même –

Ne peut pas retenir Houdini

 Rosabel, aies confiance

A travers la vitre, je te regarderais respirer

Ligoté et submergé

Et plus pâle que tu n’as jamais été

Avec ta vie comme ma seule préoccupation –

Tu te sors de l’eau

 Houdini.

Toi et moi et la confiance de Rosabel.